• 0977 215 405
  • info@clem-energy.com
  • Lundi - vendredi: 9.30 - 17.30

Le matériel nécessaire à l'autoconsommation

Produire du courant en autoconsommation est très simple : Il vous faut 1 panneau, un micro-onduleur et une prise de courant.

  • kit autoconsommation

    PANNEAU PHOTOVOLTAÏQUE

    un panneau photovoltaïque est un module composé de plusieurs dizaines de cellules. Celles-ci sont assemblées pour atteindre une tension qui varie selon l'usage de 17V à 36V). Ces cellules sont formées à partir d'un matériau semi-conducteur : le silicium, le monocristallin (aspect noir uni) ou le polycristallin (aspect bleu mosaïque).

  • kit solaire

    MICRO-ONDULEUR

    C'est l'appareil qui permet d'envoyer le courant produit par 1 panneau dans le réseau électrique. Sa fonction est de convertir le courant continu produit par le panneau solaire en courant alternatif. Il sert aussi de système de sécurité pour éviter d'électrocuter les personnes travaillant sur le réseau en cas de travaux de maintenance. L’onduleur ne fonctionne pas quand le réseau est absent.

  • Prise de courant

    PRISE DE COURANT

    Le branchement à votre réseau peut se faire de deux manières. Soit sur une prise de la maison « aux normes », soit en se raccordant directement au tableau électrique général de la maison avec un disjoncteur différentiel 30 mA.

L’autoconsommation c'est quoi ?

C'est produire du courant soit-même et le consommer tout de suite. La consommation minimum d'une maison est de l'ordre de 300 à 500W. Elle correspond à l'ensemble des appareils domestiques qui fonctionnent en continu (radio-réveil, box-adsl, etc). C'est ce qu'on appelle la consommation de « bruit de fond » d'une maison. Avec 1 ou 2 PANNEAUX SOLAIRES (1 panneau = 250W) vous pouvez donc couvrir cette consommation de bruit de fond et ainsi réduire votre facture EDF.

Au prix actuel d'un panneau solaire (1 euros le Watt) et du prix du courant chez EDF (13 centimes d'euros) vous rentabilisez votre panneau en 2 ans, tandis qu'une installation photovoltaïque destinée à la revente du courant à EDF est amortie en 10 ans minimum.

Les avantages par rapport à la revente du courant à EDF

En autoconsommation vous êtes libre d'installer votre panneau où vous voulez (sur un balcon, dans votre jardin ou sur un mur de votre maison).

Dans le cas d'une revente du courant à EDF vous devez faire intégrer les panneaux dans votre toiture pour bénéficier du tarif de rachat le plus élevé. Or l'intégration des panneaux à la toiture implique beaucoup de frais annexes : le prix de la main d’œuvre pour installation des panneaux sur le toit, l'augmentation de l'assurance habitation, les frais de raccordement au réseau EDF, les intérêts sur le crédit, etc.

En autoconsommation il n'y a rien de tout cela. De plus, même en tant que locataires vous pouvez acheter des panneaux solaires. Quand vous déménagez, vous amenez votre panneau avec vous.

Un meilleur rendement

L’efficacité d'un panneau photovoltaïque à produire de l'électricité dépendant de la température des cellules et de leur inclinaison face aux rayons du soleil. La ventilation des panneaux solaires est donc primordiale, car la production de courant diminue quand la température des cellules augmente. Or dans le cas d'une intégration dans une toiture la lame d'air entre les tuiles et les panneaux est seulement de 4 cm et les panneaux atteignent en été une température entre 60° et 70°. L'intégration dans la toiture génère donc systématiquement un problème de surchauffe qui engendre une perte de rendement allant de 7 à 8 %.

De plus, votre toiture ne sera jamais dans l'inclinaison optimale pour vos panneaux, puisque cette inclinaison change selon où vous vous situez sur la Terre. Intégrer ses panneaux solaires dans sa toiture c'est donc les condamner dés le début à fonctionner avec un mauvais rendement.

  • Téléphone:
    0977 215 405

  • Lattapie
    47260 Laparade

© Copyright 2015 Autoconsommation solaire by Clem energy